UB-Logo Online MagazinUntergrund-Blättle

8.000€ d'amende pour solidarité avec les Roms expulsés d'un campement - Les deux militants font appel | Untergrund-Blättle

508090

Podcast

Politik

8.000€ d'amende pour solidarité avec les Roms expulsés d'un campement - Les deux militants font appel

Il y a quelques mois en région parisienne, deux militants ont été condamnés pour de prétendues violences volontaires envers des policiers.

Ils s'étaient mobilisés en hiver pour des habitants expulsés d'un campement, lors de laquelle une bousculade avait eu lieu. Malgré les circonstances, malgré les méthodes d'arrestations douteuses (un témoin avait cru à un enlèvement du fait de l'absence d'éléments identifiant les policiers en tant que tels) et malgré le fait que des policiers aient retiré leurs propos, les militants ont été condamnés à environ 8.000€ d'amende. Ils ont fait appel, malgré le risque que la peine soit potentiellement rechargée en appel. Ils sont soutenus dans leur démarche par de nombreuses organisations humanitaires et de droits humains, du Secours Catholique à la Ligue des Droits de l'Homme, ainsi que par des initiatives de gauche et antiracistes, qui voient là un procès contre la solidarité et la fraternité. Radio Dreyeckland a interviewé François Loret, l'un des deux militants condamnés. Il rapporte tout d'abord les évènements de ce 27 janvier 2015, date de l'expulsion du campement qui a donné lieu à ce procès. La circulaire de 2012 mentionnée dans l'interview a été signée par six ministres du gouvernement alors socialiste-vert. Elle donne aux préfets un cadre pour les expulsions et leur conseille notamment d'organiser des solutions d'hébergement alternatives avant l'expulsion (tout en disant qu'il faut prendre en compte la situation locale). Cette circulaire était une réaction du nouveau gouvernement face aux expulsions forcées pratiquées depuis 2010 sous Sarkozy, qui ne prenaient pas en compte les droits des personnes expulsées. Dans les faits cependant, le nombre d'expulsions forcées a encore augmenté sous le gouvernement socialiste, et les organisations de défense des droits humains critiquaient le fait que la circulaire soit un bon début, mais qu'elle soit trop peu appliquée. D'après la Ligue des Droits de l'Homme, près du tiers des habitants de bidonvilles ont été expulsés de leur logement durant le dernier trimestre. Dans seulement onze des 42 expulsions, des solutions de relogement ont été proposées.

Autor: Matthieu

Radio: RDL Datum: 21.10.2015

Länge: 11:00 min. Bitrate: 128 kbit/s

Auflösung: Stereo (44100 kHz)

Diesen Artikel...

Kommentare zu diesem Artikel

es gibt noch keinen Beitrag zu diesem Text

Schreibe einen Kommentar...

Captcha
Mehr zum Thema...
Mercenaire de Blackwater - Bagdhad.
Blackwater & CoLes mercenaires, toujours aux limites de la loi

23.09.2011

- Le groupe de travail du Conseil des droits de l’homme (CDH) sur les mercenaires a présenté trois rapports mardi à Genève.

mehr...
Foreign and Commonwealth Office - Basma (  - )
Comment sortir de cette guerre?Alep: Pourquoi pas d’évacuation comme à Homs?

05.12.2016

- Le Syrien Ziad Hilal raconte comment il a sécurisé l’évacuation des rebelles de Homs en 2014.

mehr...
Secuser1 (   - )
Endetté envers son employeur21 millions de personnes sont soumises à un travail forcé

21.04.2013

- Près de 21 millions de personnes sont soumises à un travail forcé dans le monde. En publiant ce chiffre, l’OIT souligne qu’il s’agit d’une estimation.

mehr...
Entre expulsions et extrême précarité - Les Roms migrants en région parisienne

12.05.2014 - A partir de 2010 sous Sarkozy, le gouvernement se vantait des évacuations de bidonvilles et des statistiques de retours de Bulgares et Roumains dans leur ...

Interview avec le journaliste burundais Bob Rugurika sur sa radio en exil: ’Beaucoup de journalistes pratiquent [...]

08.02.2018 - En mai 2015, les mouvements de protestation contre le troisième mandat du Président burundais Pierre Nkurunziza se sont terminés par des violences et ...

Dossier: Klimakrise
Klimakrise
Propaganda
Retour à la normale

Aktueller Termin in Freiburg im Breisgau

offizielle CSD Afterparty

Am 25. Juni werden wir euch ab 22:30 Uhr im Hans-Bunte mit vier Floors mit verschiedenen Musikrichtungen begrüssen. Dresscode? Wie ihr euch wohlfühlt! Natürlich sind knallige Farben und Glitzer immer erwünscht! Ab sofort könnt ihr ...

Samstag, 25. Juni 2022 - 22:30 Uhr

Hans-Bunte-Areal, Hans-Bunte-Straße 16, 79108 Freiburg im Breisgau

Event in Hannover

FURY IN THE SLAUGHTERHOUSE + HIGH FIDELITY 50 Jahre UJZ Glocksee | Benefizkonzert

Samstag, 25. Juni 2022
- 21:00 -

INDIEGO Glocksee

Glockseestraße 35

30169 Hannover

Mehr auf UB online...

Untergrund-Blättle