UB-LogoOnline MagazinUntergrund-Blättle

8.000€ d'amende pour solidarité avec les Roms expulsés d'un campement - Les deux militants font appel | Untergrund-Blättle

508090

audio

ub_audio

8.000€ d'amende pour solidarité avec les Roms expulsés d'un campement - Les deux militants font appel

Il y a quelques mois en région parisienne, deux militants ont été condamnés pour de prétendues violences volontaires envers des policiers. Ils s'étaient mobilisés en hiver pour des habitants expulsés d'un campement, lors de laquelle une bousculade avait eu lieu. Malgré les circonstances, malgré les méthodes d'arrestations douteuses (un témoin avait cru à un enlèvement du fait de l'absence d'éléments identifiant les policiers en tant que tels) et malgré le fait que des policiers aient retiré leurs propos, les militants ont été condamnés à environ 8.000€ d'amende. Ils ont fait appel, malgré le risque que la peine soit potentiellement rechargée en appel. Ils sont soutenus dans leur démarche par de nombreuses organisations humanitaires et de droits humains, du Secours Catholique à la Ligue des Droits de l'Homme, ainsi que par des initiatives de gauche et antiracistes, qui voient là un procès contre la solidarité et la fraternité. Radio Dreyeckland a interviewé François Loret, l'un des deux militants condamnés. Il rapporte tout d'abord les évènements de ce 27 janvier 2015, date de l'expulsion du campement qui a donné lieu à ce procès. La circulaire de 2012 mentionnée dans l'interview a été signée par six ministres du gouvernement alors socialiste-vert. Elle donne aux préfets un cadre pour les expulsions et leur conseille notamment d'organiser des solutions d'hébergement alternatives avant l'expulsion (tout en disant qu'il faut prendre en compte la situation locale). Cette circulaire était une réaction du nouveau gouvernement face aux expulsions forcées pratiquées depuis 2010 sous Sarkozy, qui ne prenaient pas en compte les droits des personnes expulsées. Dans les faits cependant, le nombre d'expulsions forcées a encore augmenté sous le gouvernement socialiste, et les organisations de défense des droits humains critiquaient le fait que la circulaire soit un bon début, mais qu'elle soit trop peu appliquée. D'après la Ligue des Droits de l'Homme, près du tiers des habitants de bidonvilles ont été expulsés de leur logement durant le dernier trimestre. Dans seulement onze des 42 expulsions, des solutions de relogement ont été proposées.

Creative Commons Logo

Autor: Matthieu

Radio: RDL Datum: 21.10.2015

Länge: 11:00 min. Bitrate: 128 kbit/s

Auflösung: Stereo (44100 kHz)

Diesen Artikel...

Verwandte Artikel

Le «Printemps arabe» est devenu «l’Hiver arabe» - Des leçons à tirer aussi pour les partis religieux (02.05.2016)Et si c’était un membre de votre famille? - International (29.12.2011)En italie, le fascisme revient a visage mi-decouvert - Forza Italia n’est pas un parti. Forza Italia n’est pas fasciste. Mais le fascisme est italien - et de retour! (11.07.2009)

Kommentare zu diesem Artikel

es gibt noch keinen Beitrag zu diesem Text

Schreibe einen Kommentar...

Captcha
Mehr zum Thema...
Mercenaire de BlackwaterBagdhad.
Blackwater & CoLes mercenaires, toujours aux limites de la loi

23.09.2011

- Le groupe de travail du Conseil des droits de l’homme (CDH) sur les mercenaires a présenté trois rapports mardi à Genève.

mehr...
Beale Street, Memphis, Tennessee. «Rex Billiard Hall for Colored.»
Une discrimination structurelleEtats-Unis: l’esprit de Jim Crow n’est pas mort

09.02.2016

- Le groupe de travail de l’ONU sur les «peuples d’origine africaine» fait un constat sévère sur la discrimination et la ségrégation.

mehr...
Bahnhofstrasse, Zurich.
Un appel à la destruction de la nationLa suisse, ce n’est pas nous

04.07.2007

- Pour la troisième fois déjà se déroule une manifestation au niveau national sous le titre «la suisse, c’est nous».

mehr...
Entre expulsions et extrême précarité - Les Roms migrants en région parisienne

12.05.2014 - A partir de 2010 sous Sarkozy, le gouvernement se vantait des évacuations de bidonvilles et des statistiques de retours de Bulgares et Roumains dans leur ...

Evacuations forcées: violation des droits humains des Roms en France

08.10.2013 - Fin septembre, le ministre de l’Intérieur Manuel Valls a provoqué une nouvelle polémique au sujet des Roms. Il a notamment contesté leur volonté ...

Aktueller Termin in Hamburg

Nicht erst seit gestern - BPOC und migrantische Kämpfe in Hamburg

Die dänische Dichterin und Künstlerin Seimi Nørregaard lädt ein in das Setting eines Sweatshops, wo zwanzig Nähmaschinen warten. Umgeben von Stoffstapeln wird das Publikum zur Arbeit aufgefordert. Arbeiten in Schichten, während ...

Samstag, 24. Oktober 2020 - 15:00

Kölibri, Hein-Köllisch-Platz 12, 20359 Hamburg

Event in Hamburg

Arbeit Arbeit

Samstag, 24. Oktober 2020
- 14:00 -

Kampnagel

Jarrestraße 20

22303 Hamburg

Trap
Untergrund-Blättle