UB-LogoOnline MagazinUntergrund-Blättle

Incertitudes autour de CETA après le vote wallon: ’Si vous voulez vraiment répondre aux objections du parlement wallon, vous devez réouvrir le traité’ | Untergrund-Blättle

505422

audio

ub_audio

Incertitudes autour de CETA après le vote wallon: ’Si vous voulez vraiment répondre aux objections du parlement wallon, vous devez réouvrir le traité’

En Belgique, le parlement wallon a voté contre la signature du projet de traité de libre-échange CETA entre l'Union Européenne et le Canada. Avec un veto d'une des régions et communautés linguistiques belges, le gouvernement fédéral belge ne peut pas signer de traité commercial. Voilà pour ce qui est clair. Mais après le vote wallon, il y avait beaucoup de confusion dans les médias européens. Des articles présentent ce vote comme un coup d'arrêt pour le traité CETA, parce que les Etats-membres devraient décider à l'unanimité de la signature du traité. Certains autres articles ont supposé pendant un moment qu'il suffirait en fait d'une majorité qualifiée parmi les Etats-membres, de sorte que si besoin, l'Union Européenne pourrait signer CETA en contournant la Belgique. Ces derniers jours, des négociations ont eu lieu à l'intérieur de la Belgique ainsi qu'avec le Canada, en vue d'écarter les objections wallonnes. Mais le gouvernement wallon persiste dans ses objections envers CETA. Ces objections aussi amènent de nouvelles incertitudes autour de CETA. Quelle est la valeur juridique de la déclaration qui a été jointe après coup au traité CETA pour répondre aux nombreuses craintes des opposants à CETA (par rapport notamment à la cour d'arbitrage pour les investisseurs et aux standards environnementaux et sociaux)? Pour tenter de répondre à ces questions, Radio Dreyeckland a interviewé la semainde dernière l'eurodéputé belge et vice-président du groupe des Verts, Philippe Lamberts. Il se montre agacé par la manière dont la décision wallonne est traitée par certains médias et décideurs politiques. Abmod+Actualisation: L'interview a été menée la semaine passée. Entre-temps des négociations ont eu lieu à l'intérieur de la Belgique et avec le Canada. Jusqu'à jeudi 27 octobre au matin, l'échec de ces négociations et la persistance de la Wallonie dans son opposition à CETA semblaient donner raison aux déclarations de Philippe Lamberts. Mercredi soir encore, le Premier Ministre canadien annulait son voyage à Bruxelles, estimant que la Belgique et l'UE n'étaient pas prêtes à signer le traité CETA. Toutefois, jeudi matin, le gouvernement belge a affirmé être parvenu à un accord au sujet de CETA avec les entités fédérées belges. Moyennant des ajouts à la ’note interprétative’ ajoutée a posteriori au traité (et dont Philippe Lamberts critiquait le manque de valeur juridique), la Wallonie, la communauté francophone et la région Bruxelles-Capitale seraient prêtes à changer d'avis et à soutenir le traité. Cette proposition doit être soumise dès aujourd'hui aux autres Etats-membres.

Creative Commons Logo

Autor: Matthieu


Radio: RDL
Datum: 26.10.2016

Diesen Artikel...

Kommentare zu diesem Artikel

es gibt noch keinen Beitrag zu diesem Text

Schreibe einen Kommentar...

Captcha

Mehr zum Thema...

Mercenaire de BlackwaterBagdhad.
Blackwater & CoLes mercenaires, toujours aux limites de la loi

23.09.2011

- Le groupe de travail du Conseil des droits de l’homme (CDH) sur les mercenaires a présenté trois rapports mardi à Genève.

mehr...
Seaton Hall at Kansas State University, USA.
L’éthique des États-Unis dans le financement d’enquêtes académiques au MexiqueL’éthique des États-Unis dans le financement d’enquêtes académiques au Mexique

17.04.2009

- Les Expéditions Bowman, le projet de cartographie Mexico-Indigène, et la Société Géographique Américaine réunissent des renseignements préventifs militaires, en commençant par l’Etat d’Oaxaca.

mehr...
Crânes.
La responsabilité de la FranceLa France est aussi coupable du génocide au Rwanda

24.04.2014

- Le célèbre essayiste Noam Chomsky vient de nous montrer que les intellectuels peuvent, eux aussi, devenir crédules et accepter des comportements clairement démagogiques.

mehr...
Projet de directive anti-terrorisme: l'eurodéputée Monika Hohlmeier (PPE) veut contourner le Parlement Européen

29.06.2016 - Deutsche Übersetzung hier: https://www.freie-radios.net/77848 Peu après les attentats de novembre 2015 à Paris, la Commission Européenne a ...

Surveillance des métadonnées de communication en France

15.07.2013 - Peu de temps après qu’Edward Snowden a révélé le scandale du stockage des communications par le programme américain PRISM, un scandale similaire ...

Aktueller Termin in Berlin

Syndikat Räumung

Tag X ist da - Syndikat hat Termin für die Räumung: 17. April | 9 Uhr   Kommt zahlreich zeigt euch kreativ & solidarisch!  Wir sind viele und wir bleiben alle! 

Freitag, 17. April 2020 - 09:00

Syndikat, Weisestr. 56, Berlin

Event in Graz

Open Music: Gabriele Mitelli European 4et

Freitag, 17. April 2020
- 20:00 -

WIST


Graz

Trap
Untergrund-Blättle